QUI EST UN CANDIDAT POUR UNE OPÉRATION D’ABDOMINOPLASTIE…

Cette intervention peut être pratiquée comme une chirurgie corrective pour toutes les déformations et les changements qui caractérisent les muscles et la peau de l’abdomen au fil des ans ou qui sont dus à des processus physiologiques et/ou pathologiques. Il est pratiqué aussi bien chez les patients minces que chez les patients en surpoids ou obèses pour réduire l’élargissement de l’abdomen et donner un aspect plus tonique aux tissus de cette zone. Selon les besoins des patients, différents types d’abdominoplastie peuvent être choisis : mini-abdominoplastie, lipo-abdominoplastie, torsoplastie.

MINI-ADDOMINOPLASTIE

Cette première technique est idéale pour les petits défauts esthétiques qui, par exemple, affectent les femmes après la grossesse en raison de l’apparition de ce lard désagréable qui modifie le profil abdominal. Avec cette technique, une petite partie du tissu abdominal est enlevée entre le pubis et le nombril et le seul signe qui sera présent après l’opération est une fine cicatrice horizontale au niveau de la césarienne qui sera cachée dans la culotte.

ABDOMINOPLASTIE OU LIPOADDOMINOPLASTIE

Au début de l’intervention, une partie des tissus (graisse et peau) de l’abdomen sera tirée vers le bas et l’excès de cette partie sera retiré. Les muscles droits de l’abdomen seront étirés pour donner un aspect ferme et turgescent à l’ensemble de l’abdomen. Il reste deux cicatrices après cette opération, une à peine visible autour du nombril et une autre plus visible, longue et horizontale, au niveau du pubis, qui sera bien cachée dans la culotte.
Pour améliorer le résultat postopératoire, une autre technique peut être associée, la lipo-abdominoplastie, qui se caractérise par plusieurs étapes : le tissu adipeux abdominal excédentaire est enlevé, les muscles de la paroi abdominale sont reconstruits et enfin le tissu adipeux excédentaire du haut de l’abdomen et des hanches est enlevé.

TORSOPLASTY

La torsoplastie est la technique idéale après une chirurgie bariatrique, donc chez les patients qui ont subi un amaigrissement important et sévère. C’est une technique qui est effectuée lorsque l’excès de graisse est présent non seulement au niveau de l’abdomen mais aussi à l’arrière du tronc et des hanches. La cicatrice qui reste en post-opératoire est circonférentielle, c’est-à-dire qu’elle commence à l’avant de l’abdomen et se termine à l’arrière, mais peut être cachée sous le maillot de bain. Comme cette technique est utilisée dans la partie inférieure du tronc, elle est souvent associée au remodelage des fesses.

L’INTERVENTION

L’opération d’abdominoplastie est réalisée sous anesthésie rachidienne, ce qui, bien que réduisant les risques et la gêne liés à l’intubation, nécessite l’hospitalisation du patient après l’opération, tant pour la durée de l’opération (environ 3 heures pour l’abdominoplastie et environ 4 heures pour le torse en plastique) que pour garder le patient sous observation de la meilleure façon possible.
Immédiatement après l’opération, le patient devra porter une gaine qui comprime l’abdomen et devra dormir dans un lit particulier pendant son séjour à l’hôpital afin de maintenir une position dite “brisée” avec les jambes repliées sur le bassin pour diminuer la tension de la cicatrice opératoire. La douleur est absente grâce à une thérapie antidouleur par voie intraveineuse pendant le séjour à l’hôpital, et sous forme de pilules une fois que le patient est rentré chez lui.

LA DEGENCE

Dans la période post-opératoire d’une abdominoplastie ou d’une torsoplastie, le patient doit observer soigneusement et scrupuleusement une série de recommandations afin que les résultats de l’opération soient les meilleurs possibles et les cicatrices chirurgicales les moins visibles possibles. Immédiatement après l’opération, le patient devra marcher par petits pas et, le tronc étant légèrement penché vers l’avant, il devra dormir avec quelques oreillers sous les genoux pour réduire la tension de la cicatrice opératoire.
De plus, pour réduire le gonflement et favoriser la cicatrisation, le patient devra porter une gaine de compression 24 heures sur 24 pendant 3 semaines immédiatement après l’opération et seulement la nuit le mois suivant. Au bout d’un mois, vous pouvez déjà voir un abdomen très agréable mais encore dur et gonflé. Il est donc bon de combiner des massages de drainage lymphatique dans la zone opérée pendant tout le mois post-opératoire.

LES ALTERNATIVES À L’ABDOMINOPLASTIE

Lorsqu’il y a un excès de tissu adipeux au niveau de l’abdomen, il est totalement inutile que les patients subissent d’autres régimes drastiques ou des exercices physiques épuisants pour éliminer ce défaut physique important ; la seule solution est la chirurgie avec abdominoplastie ou torsoplastie qui corrigera complètement ce problème. Ce n’est que dans les cas où l’imperfection cutanée est un petit lard, la mini-mastoplastie peut être remplacée par des séances de radiofréquence moins invasives qui améliorent l’aspect esthétique du patient.

VIDÉO SUR L’ABDOMINOPLASTIE

Le Dr Riccardo Marsili , chirurgien plasticien en France et en Italie , illustre dans la vidéo la chirurgie abdominale qui réduit l’excès de peau sur l’abdomen, en resserrant la taille et en simulant des abdominaux bien sculptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code