Quand faire une liposuccion ?

Quand faire une liposuccion ?

La liposuccion est une intervention de chirurgie plastique visant à éliminer les dépôts de graisse dans diverses parties du corps. Elle est effectuée afin d’apporter une légère correction à la figure.  On distingue la liposuccion de l’abdomen, des hanches, des fesses, des bras, du cou, des joues et autres.

Réaliser des procédures de liposuccion

Pour ce faire, on insère une canule ou un fin tube métallique dans la zone concernée et la graisse est aspirée par ce tube. Afin de permettre à la masse de pénétrer dans le tube, une machine spéciale est fixée au tube pour créer un vide. Les canules se différencient les unes des autres par le type d’embout.

Liposuccion par ultrasons

La partie inférieure du tube comporte plusieurs trous par lesquels la masse entre. Les canules ayant un plus grand nombre d’ouvertures conviennent pour de plus grandes quantités de graisse. Pour une correction mineure, on utilise des canules à faible impact avec un ou deux trous. L’intervention ne guérit pas l’obésité, elle n’a donc de sens que dans les cas où la cause profonde du problème a déjà été éliminée.

Combien coûte une telle opération à Lausanne ou Genève en Suisse ?

Le coût de la chirurgie est normalement calculé sur la base du nombre de zones d’intervention. Les sites web des cliniques de chirurgie plastique indiquent le coût d’une liposuccion dans une zone. Il existe des centres médicaux qui indiquent les prix de l’ensemble de la procédure. Ces informations ne sont en aucun cas exactes, car elles ne tiennent pas compte des facteurs individuels de chaque patient.

Le prix moyen d’une zone d’intervention à Lausanne ou Genève en Suisse se situe entre 1200 et 15 000 Francs Suisse. Vous ne pourrez obtenir des informations plus précises qu’après une consultation personnelle avec votre médecin.

Quels problèmes sont résolus ?

Dans la plupart des cas, la liposuccion est pratiquée pour corriger la silhouette du corps. Certaines personnes veulent supprimer les “halifettes” ou dépôts de graisse sur le côté des cuisses, d’autres veulent réduire le ventre gonflé ou éliminer un double menton.

Liposuccion

La liposuccion est autorisée pour les personnes qui ne sont pas obèses. Étant donné que l’intervention implique la réduction de la graisse sous-cutanée, il est important que la peau soit suffisamment élastique et puisse revenir à son état normal sans flaccidité.

Une autre condition préalable importante à la liposuccion est une bonne santé.

Un bon chirurgien s’assurera que le problème ne peut pas être résolu par un régime alimentaire, l’exercice physique et d’autres méthodes traditionnelles avant de prendre une décision finale.

Contre-indications

La liposuccion ne doit pas être pratiquée si une personne présente les conditions médicales suivantes :

  • Défauts cardiaques
  • Maladies du système cardiovasculaire
  • Diabète sucré
  • Herpès avec affections aiguës
  • Maladies mentales
  • Maladies oncologiques
  • Problèmes de coagulation du sang

Liposuccion : préparation de l’intervention

Vous apprendrez comment vous préparer à la liposuccion à la clinique. Il s’agit généralement de manger et de boire avant la liposuccion, de fumer, si le patient fume. Un point important est l’administration des médicaments. Pour un déroulement optimal de l’opération et un rétablissement ultérieur, le patient est tenu de suivre toutes les recommandations du médecin.

Les patients doivent informer leur chirurgien de toute intervention chirurgicale antérieure et de toute condition médicale. Dans certains cas, la liposuccion peut être retardée si, par exemple, le patient a récemment souffert d’une infection des voies respiratoires supérieures ou a souffert d’une infection cutanée. Ces informations sont importantes, vous devez donc donner à votre médecin le plus d’informations possible sur votre santé. Si vous fumez, il est conseillé de réduire le nombre de cigarettes que vous fumez. Idéalement, il est préférable d’arrêter de fumer pendant la durée de l’opération et de la rééducation. La raison est évidente : le tabagisme ralentit le processus de guérison. Il est nécessaire d’éviter de prendre des médicaments contenant des salicylates (Aspirine, Bufferan, Alka-Seltzer, etc.) 10 jours avant la liposuccion. Les effets des salicylates augmentent les saignements pendant et après l’opération. Il est impératif que le chirurgien plasticien soit au courant de la prise de ces médicaments, car l’arrêt des saignements dès que possible aura une incidence sur le résultat de l’opération. Si vous prenez d’autres médicaments, veillez à en informer votre chirurgien.

Des conseils pour les femmes :

La prise de contraceptifs ou d’autres médicaments hormonaux peut également provoquer des saignements. Vous pouvez en discuter individuellement avec votre chirurgien plasticien. Dans la plupart des cas, il est recommandé d’arrêter de prendre ces médicaments 10 à 14 jours avant la liposuccion.

La liposuccion ne peut pas être pratiquée pendant les règles.

Vous devez donc planifier la date de l’opération de manière à éviter les menstruations (exclure les jours des règles et 3 à 5 jours avant et après). En préparation de l’opération, votre chirurgien prendra les mesures nécessaires et commandera un ensemble de vêtements de compression à porter pendant un mois après la liposuccion. Le coût du vêtement de compression peut être inclus dans les frais d’intervention ou être facturé séparément (demandez des précisions à votre chirurgien plasticien). Voir ce site de chirurgien esthétique https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-du-corps/liposuccion qui vous en dira plus sur la liposuccion !

 

Serge Stopyra

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Read also x