Questions sur le Lifting des seins à Paris

Questions sur le Lifting des seins à Paris

Un Dr, chirurgien plasticien réputé, révèle tous les détails liés à cette opération. Vous envisagez une opération d’augmentation mammaire ou de modification de la forme de vos seins ? Ne manquez pas de lire !

Chirurgie d’augmentation mammaire – préparation, traitement et rétablissement

Tout d’abord, vous devez trouver un chirurgien plasticien spécialisé qui est autorisé à pratiquer une chirurgie d’augmentation mammaire. Cette opération est l’un des éléments que le futur chirurgien plastique apprend au cours des 6 années de spécialisation médicale, puis acquiert de l’expérience dans ce domaine.

Que suggérer lors du choix d’un médecin ?

L’intervention doit être correctement planifiée et réalisée, puis le patient doit être guidé dans la période postopératoire de manière à ce qu’il y ait le moins de complications possible et que les effets soient aussi spectaculaires que possible. Parmi les quelque 200 chirurgiens plasticiens en France et en Italie, il faut choisir celui qui inspire le plus de confiance quand on veut se lancer dans le Lifting des seins. Dans le monde des médias sociaux, où les patients échangent des commentaires sur les médecins, c’est relativement facile. Agrandissement des seins avec des implants

À quoi dois-je faire attention pendant la consultation de chirurgie mammaire ?

Une attention particulière doit être accordée à la clinique. Les conditions, l’équipement et l’équipe médicale ont un impact significatif sur la prévention d’éventuels problèmes péri-opératoires et sur le succès de la procédure. Lors du choix du lieu d’intervention et du médecin, l’opérateur ne doit pas se laisser guider par le prix. La qualité et la sécurité sont les déterminants les plus importants.  Il est important que l’ensemble de l’équipe de la clinique ait une approche professionnelle du patient et puisse répondre à toutes les questions de manière simple. Au cours de la conversation avec le médecin, vous pouvez lui poser des questions sur son expérience, ce qui n’est pas du tout gênant.

Vous pouvez également demander à voir des photos de patients après les procédures. Toutefois, n’oubliez pas qu’un portefeuille contient toujours les meilleurs cas dont le médecin veut se vanter. Montrer des photos d’une autre personne ne doit pas forcément faire référence à la patiente consultée, car les femmes diffèrent par leur structure corporelle, leur taille, leur poids, la largeur de leurs épaules, l’aspect de leurs seins, le degré de leur affaissement. Au cours de la consultation, le médecin doit dissiper tous les doutes que vous pouvez avoir, alors n’hésitez pas à poser des questions. Il vaut la peine de lire le consentement à la procédure avant la consultation afin de discuter de tout dilemme éventuel avec le médecin.

Combien de temps doit-il s’écouler entre la consultation et l’intervention d’augmentation mammaire ?

Minimum 2 semaines. Au cours de la consultation, le patient apprend à connaître le chirurgien, reçoit des informations sur l’intervention et les complications possibles. Elle est souvent submergée par les émotions et n’est pas tout à fait capable de se souvenir de tout ce que dit le médecin. La consultation peut également représenter un énorme stress, car une femme se présente devant un étranger, généralement un homme, devant lequel elle doit exposer son plus grand complexe. C’est pourquoi il est préférable d’examiner la patiente au début de la consultation, afin que le moment le plus stressant soit déjà derrière elle. Le patient quitte le cabinet du médecin avec des documents décrivant l’opération. Avant l’opération, elle doit subir des examens dont les résultats sont généralement attendus dans les jours qui suivent. Certains examens devront peut-être être répétés ou précisés (par exemple, une échographie mammaire). De nombreux patients prévoient un congé après l’opération car ils ne veulent pas prendre un congé de maladie après une intervention esthétique.

Quels examens doivent être effectués avant une augmentation mammaire ?

Le plus souvent, il est recommandé d’effectuer une série d’environ 15 tests de dépistage, qui indiquent l’état de santé du patient, comme la numération sanguine, la coagulation du sang, le taux de sucre. En cas de maladie grave antérieure pouvant affecter l’état de santé actuel du patient, une consultation supplémentaire est nécessaire. Une échographie mammaire est toujours nécessaire. Parmi les examens obligatoires figure également le groupe sanguin – selon le règlement, il doit être effectué deux fois.

Quelle est la contre-indication à la chirurgie d’augmentation mammaire ?

La contre-indication à la chirurgie est un mauvais état de santé. Il est important de signaler au médecin, lors de la consultation, toutes les maladies passées et diagnostiquées. La dissimulation de problèmes de santé peut constituer une menace pour le patient et causer un grand stress au médecin, qui devra faire face à des situations supplémentaires et imprévues pendant l’opération.

Dois-je avoir peur de l’anesthésie ?

La chirurgie mammaire ne peut avoir lieu sans anesthésie. Il s’agit d’une procédure anesthésique, au cours de laquelle une personne ne peut pas respirer, car elle reçoit des relaxants musculaires. Les patients ont le plus souvent peur de l’anesthésie générale en raison de la perte de contrôle de la situation. Selon les statistiques, les complications menaçant la vie et la santé après une anesthésie chez des patients en bonne santé surviennent une fois tous les 2 millions d’anesthésies. En France et en Italie, plusieurs dizaines de milliers d’anesthésies sont réalisées chaque jour. Les problèmes graves sont extrêmement rares.

Quels implants dois-je choisir ?

La décision sur le choix des implants doit être prise lors de la consultation avec le médecin. D’autres implants sont utilisés en cas de seins atrophiques (tombants et vides), d’autres en cas de glande ferme. Les implants sont choisis en fonction de la stature de la patiente, de la forme de ses seins, de la largeur de sa poitrine, du degré d’affaissement de ses seins, du degré de couverture musculaire et de ses attentes. Les patientes font généralement la distinction entre les implants ronds et les implants anatomiques. Actuellement, les nouveaux implants sont également disponibles, ce qui offre encore plus de possibilités pour le choix le plus approprié. La technique d’intervention (placement sous le muscle ou sous la glande) et le type d’incision (dans les plis sous les seins ou autour de l’aréole) sont également choisis en fonction du patient. Voir : https://medecine.site/ pour en savoir plus !

Serge Stopyra

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Read also x